Tout ce qu’il faut savoir sur la hifi

À l’heure actuelle, il existe de nombreux équipements sonores, mais le système hifi se démarque toujours par sa restitution atypique de la musique. Il n’y a rien de mieux que d’écouter une chanson avec un son fidèle et nettement clair. C’est pour cela qu’il faut utiliser un appareil minimisant au maximum la distorsion avec des haut-parleurs de haute qualité. Cet article dévoile tout ce qu’il faut savoir sur la hifi.

Qu’est-ce que la hifi ?

La hifi signifie haute-fidélité, un terme pour désigner une reproduction sonore de haute perfection. Généralement, ce mot est utilisé par les auditeurs, les audiophiles et les amateurs d’audio domestique. Il est important de souligner que la hifi est le contraire d’une qualité sonore inférieure produite par un matériel audio peu coûteux ou avec des reproductions musicales médiocres. Pour pouvoir bénéficier de la haute-fidélité, il faut des équipements avec un bruit et une distorsion inaudibles, ainsi qu’une réponse en fréquence neutre. Pour obtenir un son impeccablement fidèle, il est donc préférable d’utiliser un matériel minimisant autant que possible la déformation et avoir des haut-parleurs minutieusement conçus. Il est important de rappeler que cette expression hifi est apparue dans les années 60 selon les normes DIN 45500 allemandes qui fixaient un seuil minimum qualitatif définissant pour la première fois la haute-fidélité, comme 2×6 watts RMS, une bande passante de 40hz à 12,5 kHz à +/-3 dB, des distorsions totales inférieures à un pour cent, etc. À savoir que cette norme comportait bon nombre de critères. Avec la hifi, tous les équipements sonores suivaient cette référence, comme le tuner, le magnétophone, les amplis, les haut-parleurs, y compris les connecteurs. En un mot, il s’agit de reproduire fidèlement les sons tels qu’ils ont été initialement enregistrés.

Historique de la hifi

Dans les années 30, les laboratoires Bell ont tenté diverses expérimentations de plusieurs techniques d’enregistrement. Certaines d’entre elles ont été effectuées sur des films sonores optiques, ayant mené à de nouvelles avancées utilisées principalement par MGM et par 20 th Century-Fox Film Corporation. Ensuite, RCA Victora a commencé des enregistrements plus performants grâce au son optique vers 1941, ce qui a permis l’aboutissement de sons plus fidèles pour les disques de 78 tours. Avery Fisher, un violoniste amateur a lancé son essai dans la conception audio et l’acoustique. Son but était de concevoir une radio qui sonnerait comme s’il écoutait un orchestre en direct, afin d’obtenir une haute-fidélité du son original. C’est après la Seconde Guerre mondiale que l’expérience de Harry F. Olson a donné la possibilité de réaliser des tests d’écoute d’un orchestre en direct à travers un filtre acoustique variable caché. Cela a permis de comprendre que les auditeurs préfèrent une reproduction de haute-fidélité grâce à la suppression du bruit et de la distorsion introduite par les premiers équipements sonores.

Quid de l’utilisation d’un système hifi ?

Généralement, la majorité des gens utilisent un système hifi afin de rendre l’audio plus authentique et plus réel. À savoir que de nombreux audiophiles se concentrent sur les casques audio, car contrairement aux systèmes à haut-parleurs, le son n’est pas affecté par l’acoustique de l’entourage, permettant ainsi une expérience d’écoute beaucoup plus homogène. Cependant, une impression de séparation des instruments et de la scène sonore est moins convaincante avec un casque fermé qu’avec un haut-parleur. À l’heure actuelle, les écouteurs avec dos ouvert sont très prisés par ceux qui exigent une expérience audio aussi authentique que possible. À savoir que ceux qui utilisent les haut-parleurs intégrés d’un téléviseur ou d’un ordinateur portable ne peuvent pas vraiment bénéficier de la haute-fidélité. C’est pourquoi il faut un système hifi comme le fait d’avoir un Soundbar pour le téléviseur, de préférence avec un caisson de basses, et mieux encore, un système de son surround. La fidélité audio constitue toujours l’une des priorités des consommateurs en matière de musique. À l’heure actuelle, de nombreux matériels hifis se trouvent sur le marché, et avec le mode de vie des gens actuels, la majorité d’entre eux choisissent aussi les casques sans fil pour bénéficier d’une haute-fidélité sonore n’importe où. Les marques Sennheiser, Grado ou Audio-Technica sont les mieux adaptées pour les passionnés de l’audio.

L’objectif du système hifi

Il est important de mettre en évidence qu’aucun système stéréo n’est assez bon pour laisser croire à l’oreille que c’est de la musique live. L’objectif principal de la hifi est de se rapprocher au maximum du son d’origine. L’une des principales priorités des amateurs de la haute-fidélité lors de la mise en place d’un système hifi doit être une réponse en fréquence plate et uniforme. La lecture des formats audio ne doit pas donc mettre l’accent sur les fréquences hautes, basses ou moyennes, mais restituer avec précision le timbre des performances enregistrées. À savoir que les grands musiciens et producteurs sont très exigeants dans la production de leurs sons. Cependant, bon nombre des touches habiles du son sont perdues en les reproduisant sur les chaînes stéréo habituelles. C’est là que la hifi entre en jeu, car c’est la sortie audio la plus pure pour mettre en valeur la façon dont l’artiste voulait que son art soit exposé au monde. Il faut mentionner qu’il y a des gens qui apprécient le son en entier. Pour eux, c’est un vrai plaisir et une grande joie d’entendre d’excellents mélanges. Bon nombre d’individus préfèrent écouter de la bonne musique avec un système génial doté d’amplis et de haut-parleurs assortis. Il s’agit d’une exaltation totale qui ne peut pas être remplacée. Fort heureusement, les formats audio numériques sans perte ont, à l’heure actuelle, permis aux passionnés de l’audio d’entendre plus de détails subtils dans la musique. La haute résolution offre des fréquences d’échantillonnage de 192 kHz à une profondeur de 24 bits. Même si une grande majorité de fans préfèrent encore le ton chaud et la sensation classique du vinyle, les fichiers sans perte ouvrent de nouvelles portes pour la fidélité dans l’écoute quotidienne.